Présentation privée de la nouvelle collection Double Sens de dinh van

A l’occasion du lancement de la nouvelle collection Double Sens du joaillier dinh van, l’agence Balistik*Art a organisé le 31 mai dernier une rencontre, en comité restreint, entre blogueurs au sein du show-room privé dinh van, rue St Honoré à Paris. J’ai pu ainsi découvrir en avant-première les bijoux qui seront officiellement lancés en boutique cette semaine. Ce fut aussi l’occasion de rencontrer avec plaisir Virginie,  Stéphane, Marc, et Christian. Magnifique show-room, en immersion totale dans l’univers de la marque…


Une fresque dessinée à même le mur, graphisme que l’on retrouve également sur le site web

A propos de la collection Double Sens

Double Sens part dans un sens, revient dans l’autre, puis se répète à l’infini dans un rythme féminin et sensuel. Une collection tout en mouvement qui s’exprime par des formes simples, des lignes tendues et des courbes douces. Pendentifs, bracelets, bagues et boucles d’oreilles jouent avec les sens et permettent aux femmes d’afficher leurs différences.

 

Réunir des blogueurs pour une marque de luxe?

Tout d’abord, il faut rappeler que peu de marques de luxe osent se lancer dans le buzz marketing. Certaines marques, comme Lancôme, Thierry Mugler, Chanel… commencent à le faire. En général, les marques préfèrent utiliser des médias plus traditionnels (presse magazine, bannières web…)

L’intérêt du buzz pour une marque de luxe est double : d’une part, pour la marque, utiliser les nouveaux outils du Web 2.0. (buzz, blogs, forums…) permet de montrer qu’elle est moderne, qu’elle sait vivre avec son temps, d’autre part, cela permet surtout de faire parler de la marque d’une manière informelle, et de créer une communauté d’internautes autour de sa marque, car elle a la légitimité et la crédibilité pour le faire. En laissant s’exprimer les internautes, certes la marque prend un risque, qui reste cependant mesuré, si elle a l’intelligence d’écouter et de servir la communauté. Dinh van est aussi présent sur Facebook.

Dinh Van et le e-commerce

Dinh van reste l’une des dernières maisons de luxe indépendantes en France. Le créateur a su démocratiser la joaillerie, avec des bijoux que l’on peut porter tous les jours. L’inspiration de dinh van vient du détournement et de la sublimation des objects du quotidien (serrures, rasoirs, menottes…)


www.dinhvan.com

C’est d’ailleurs dans cet esprit de « démocratisation » que la marque de luxe s’est lancée dans l’aventure du e-commerce en décembre dernier, en proposant en ligne les collections qui ont fait son succès (Menottes, Seventies, Cible, Pi Chinois…). Internet permet ainsi de faciliter l’accès à la gamme de bijoux à une clientèle éloignée habitant en province. La collection Double Sens pourrait être disponible en ligne à partir de septembre 2008. Il faudra patienter encore un peu ;-)

Publicités

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :